Numerus clausus et annus horribilis

« Première année » met en scène deux étudiants en première année de médecine. L’occasion pour Thomas Lilti de dresser un constat doux-amer, entre camaraderie, bachotage absurde et ascenseur social en panne. Le nouveau film de Thomas Lilti repose sur un ressort scénaristique classique: la rencontre et l’amitié de deux personnages que tout sépare en apparence. AntoineLire la suite « Numerus clausus et annus horribilis »